News

« Après presque 14 ans chez Tink, je m’y sens toujours chez moi »

December 8, 2021
Tink_employee_Julie_Versailles

Depuis les 25 ans de Tink, nous vous proposons une série d’entretiens avec les employés qui ont grandi avec nous ces 10, 15 ou 20 dernières années, dans une industrie en constante mutation. Aujourd’hui nous rencontrons Julie Versailles, qui a choisi Tink pour faire évoluer sa carrière ces 14 dernières années !

« La chose la plus importante dans mon parcours, autant pendant ma formation que dans les postes que j’ai occupés, c’est la notion d’apprendre à apprendre. Surtout en développement web, où tout bouge très vite ». C’est au Collège de Maisonneuve que Julie Versailles effectue sa formation, en technique d’intégration multimédia. Diplômée, elle continue d’apprendre donc, dans plusieurs entreprises avant d’arriver chez Tink, en 2008. 

« Après avoir coordonné des équipes sur des projets web pendant quelques années, je suis revenu à mes premiers amours en arrivant chez Tink : le design et le développement front-end ». Au sein de l’équipe support et évolution, (aujourd’hui production numérique), Julie touche à tout et, du design jusqu’au développement back-end, continue d’agrandir son champ d’expertise au quotidien. Elle précise: « La plupart du temps, mon travail c’était d’investiguer pour comprendre et corriger des anomalies rencontrées sur les sites web de nos clients, et de mobiliser, avec toute l’équipe, notre savoir-faire pour trouver les solutions le plus vite possible et parfois sur des sujets ou dans une multitude de langages de programmation que nous ne maitrisions pas tous parfaitement. Et on y arrivait toujours!  C’était vraiment gratifiant et je suis aujourd’hui encore très reconnaissante envers Tink d’avoir placé sa confiance en moi et de m’avoir donné l’opportunité de toucher à une aussi grande variété de mandats. Il n’y a pas de meilleure école! »
 

 

Julie_versailles_1_Tink

 

Un des projets dont le design a été créé par Julie (2016)


L’année 2008 a été marquée par l’arrivée de Julie chez Tink, mais aussi par la crise économique, qui a fragilisé beaucoup d’entreprises et rendu l’industrie prudente sur ses investissements. « Ça a parfois été difficile, mais on est passé à travers: Tink en étant prudente dans ses décisions d’affaires et nous en chouchoutant nos clients. » Preuve que les défis traversés ensemble, l’investissement des équipes dans les projets et le bon relationnel portent leurs fruits: les clients avec lesquels Julie a évolué sont toujours là, plus de 10 ans après.

« Avec Metro par exemple, la relation a toujours été un cercle vertueux, leurs équipes devenaient comme nos collègues! On connaissait par cœur leurs plateformes, et eux ce dont nous étions capables. La confiance mutuelle a rapidement fait évoluer la relation d'affaires: les demandes ont commencé à se multiplier sur le support, puis sur l’évolution du site vers la personnalisation, suivi des infolettres qui ont pris de plus en plus de place et se sont complexifiées, les apps que nous avons développé, etc.. Le rythme des mises à jour et des nouveaux projets qui rentraient a augmenté, puis notre expertise a attiré de plus en plus de nouveaux clients. » Ainsi, alors que les membres de son équipe se comptaient sur les doigts d’une main à son arrivée, l’équipe production numérique représente aujourd’hui pas loin de 30 personnes. 

Mais Julie a pris une autre direction, celle du design d’interface et d’expérience utilisateur: « Après 3 ans en support et évolution, j’avais envie de changement. Je voulais plus de réflexion dans mon quotidien, calmer le rythme et disposer du temps nécessaire afin de trouver des solutions créatives permettant de répondre aux besoins des utilisateurs sans être dans l’urgence. » Son bagage de développeuse se révèle un véritable atout au sein des équipes créatives : « Je suis curieuse de nature pour tous les métiers qui touchent le web, ce qui fait de moi une personne très polyvalente. Mais mon profil est principalement UX/UI, j’ai un esprit très cartésien et j’aime ce qui est fonctionnel:  je suis capable de penser à la phase d’intégration dès que je propose des concepts. » 

 

Julie_versailles_2_Tink

 

L’interface de l’IQPF, développé par Julie (2014)

 

Désormais Directrice artistique et designer UX/UI, Julie s’épanouit dans des mandats variés s’échelonnant sur du long terme, toujours là où se créé une vraie relation de travail avec le client. « Quand tu as le temps d’apprendre à connaître vraiment bien les clients et les utilisateurs de leurs services, c’est là que tu peux anticiper leurs besoins, créer de la valeur sur les projets grâce à l’expérience que tu acquiers au fur et à mesure de la relation de travail. » Que ce soit pour Desjardins ou le Fonds de Solidarité FTQ, avec qui Julie travaille depuis maintenant 5 ans, elle trouve son X en créant des expériences durables, pas en suivant des effets de mode éphémères. « C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je suis toujours chez Tink aujourd’hui : l’entreprise analyse et reste à l’écoute des grandes tendances de l’industrie et offre à ses clients des solutions personnalisées et durables, pas des choses copiées-collées qu’il faut complètement revoir au bout de 2 ou 3 ans, et qui ne répondent pas forcément à leurs besoins. C’est cette exigence dans les livrables, cette expertise des équipes et la transparence avec nos clients qui, je trouve, est la plus grande force de l’entreprise. Et après presque 14 ans, je m’y sens toujours chez moi. »

Retrouvez également le témoignage de Frédérique Garzon, stratège numérique/CX et chez Tink depuis 15 ans.

 

 

Conseiller marketing et communication qdelahaye@tink.ca